C’est une grosse attente, personne ne peut penser à tout. Dans cet article je vous propose plusieurs pistes. J’observe beaucoup ce qui se passe actuellement, j’observe aussi ce qui ne se passe pas.

Certains s’adaptent rapidement, d’autres sont en mode

« j’attends que ça revienne comme avant »

 

Secrètement je pense que nous voulons tous revenir « comme avant » mais en réalité, si on y réfléchit bien, on ne sait pas vraiment ce qui se passera au retour.

Même avec une conscience élevée de nos pensées, même en sachant que notre leadership devra s’exercer différemment, on ne sait pas exactement comment agir différemment donc on va probablement refaire les mêmes choses. Je suis convaincue que ça ne marchera pas super bien.

Je vous ai donc préparé des questions qui pourraient vous aider à reprendre vos activités commerciales et manufacturières.

 

J’ai aussi un outil plus complet, gratuit disponible ici

Rappel des obligations de l’employeur

L’employeur a l’obligation de protéger la santé et d’assurer la sécurité et l’intégrité physique de ses travailleurs. La Loi sur la santé et la sécurité du travail (LSST) exige que l’employeur prenne toutes les mesures nécessaires pour y parvenir (article 51). Pour ce faire, il doit, entre autres, mettre en œuvre des méthodes d’identification, de correction et de contrôle des risques.

 

Quelques aspects à réfléchir (il y en a bien plus)

 

  1. Le télé- travail et la flexibilité des heures de travail. Maintenant, les gens ne demanderont plus la permission pour le télé travail et la flexibilité. Ils vont les revendiquer (et avec raison à mon avis). Êtes-vous prêts? Relisez et révisez vos politiques.
  2. Les cubicules: attendez-vous à vous faire dire que les cubicules sont trop petits et trop proches les uns des autres et que le covid va revenir donc « on ne se sent pas en sécurité ». Êtes-vous prêts?
  3. La désinfection et la décontamination des lieux et outils de travail, y avez-vous pensé? Qui le fera, comment, avec quels produits et à quelle fréquence? Y avez-vous pensé?
  4. Quand vous rallumerez les lumières, qui sera encore là parmi vos employés et qui ne le sera plus? Y avez-vous pensé? Et surtout, êtes-vous prêts?
  5. Comment allez-vous aborder la situation lorsqu’un cas se déclarera ou encore lorsqu’un employé devra s’absenter pour soigner son conjoint atteint du Codiv.
  6. Augmentation des problèmes de santé mentale : l’anxiété sera au rdv. Ne déclenchez pas l’anxiété des gens dès leur retour. Adoptez des comportements de bienveillance…vous obtiendrez une meilleure performance de vos équipes si vous leur donnez une chance de se remettre sur pied sans les bousculer davantage.
  7. Communiquez, partagez et demeurez ouvert. L’inquiétude grandit en l’absence d’informations régulière. Faites savoir à vos employés qu’ils peuvent s’attendre à des mises à jour régulières de votre part. Communiquez même si la situation reste inchangée.
  8. Et vous, personnellement, avez-vous pensé à votre retour? Tout ce qui a été mis en attente pendant le confinement dans votre vie personnelle, familiale, et sociale. Vos RDV médicaux et ceux de vos enfants. Pensez-vous vraiment revenir à 100% dès la première semaine et encaisser tous ces changements? Est-ce réaliste?

Sachez anticiper. C’est une compétence de gestion que j’adore travailler avec mes clients.

Nous sommes des leaders, nous sommes les responsables du retour sans panique, sans chaos et en douceur. En tant que leader, nous avons la responsabilité d’assurer un milieu de travail sain en prenant des mesures sérieuses et les démontrer clairement.

Vous pouvez vous convaincre que les masques, le gel et le lavage des mains sont ce qu’il faut faire mais c’est loin d’être complet. Vous avez une obligation d’aller plus loin.

Si vous êtes en mode de réflexion ou en mode confusion, faites-moi signe, je vais vous aider, j’ai toute une équipe qui peut vous aider à réfléchir dans l’ordre et de manière posée.

Ah et au Québec, le PACME aide les entreprises avec les frais de consultation et de coaching tels que les nôtres.

Ne soyez pas hésitant, écrivez-moi un message je vais vous prendre par la main. Ça va bien aller.

Pas certain encore? Je vous ai préparé une liste complète de de choses concrète à mettre en place

PACME en résumé exécutif 

 Programme d’actions concertées pour le maintien en emploi

But : fidéliser et préparer la main-d’œuvre au retour au travail

Quelques exemples de programmes de formation visés

  • L’organisation du travail (incluant les politiques de télé-travail, les politiques de salubrité etc)
  • Gestion prévisionnelle de la main d’œuvre (plan de main-d’œuvre, plan de recrutement)
  • Augmentation des compétences incluant les compétences de gestion (coaching inclus)
  • Compétences techniques reliées au travail de la personne
  • Diagnostique RH pour mieux cibler quelles formations sont les plus appropriées pour votre entreprise
  • Toutes les interventions visant l’amélioration de la productivité des entreprises
  • Supporter les travailleurs à adapter les nouveaux comportements au travail incluant du soutien à l’anxiété et choix d’un fournisseur de Programme d’aide aux employés.
  • Soutien en coaching de gestion

Ce qui est couvert

  • Les salaires des employés
  • Le coût du professionnel externe
  • Les déplacements des employés si requis et des consultants

J’ai l’habitude de travailler de près avec votre conseiller Services Québec pour vous aider à obtenir la subvention. Le gouvernement du Québec veut vraiment aider les PME et demande que ces démarches soient faites en collaboration avec votre syndicat si vous votre entreprise est syndiquée.

« On est entrain de redéfinir notre société par la détermination de nouveaux paramètres en milieu de travail » – Jean Boulet, Ministre du travail du Québec

Programme actions concertées pour le maintien en emploi (PACME–COVID-19)